Comment choisir le statut de son restaurant ou de son bar ?

par | Fév 16, 2022

choisir le statut de son bar ou restaurant (1)

Vous souhaitez ouvrir un bar ou un restaurant ? Choisir le statut juridique de son débit de boissons est essentiel. En effet, il a un impact certain sur la rentabilité ainsi que sur les plans juridique et social. C’est pourquoi il est important de se poser les bonnes questions.

Sachez toutefois que, quel que soit votre statut, un débit de boissons est une activité réglementée. Pour créer votre structure, vous devrez disposer de votre permis d’exploitation. Découvrez notre guide complet.

Décryptage.

Quels statuts juridiques choisir pour son débit de boissons ? 

Différents statuts juridiques sont possibles pour ouvrir un débit de boissons. En clair, pour créer ou reprendre un bar, un restaurant, un pub, un snack, une discothèque… Avant de se prononcer sur leurs avantages et inconvénients, voici un état des lieux. 

Entreprises individuelles

  1. EIRL : le statut de l’EIRL est très rapide à mettre en oeuvre. Il permet, en cas de faillite, de protéger vos biens personnels qui sont séparés du patrimoine professionnel.
  2. Microentreprise : la micro entreprise n’est pas un statut juridique, mais un régime fiscal d’imposition. Les formalités de création dépendent du statut juridique de l’entreprise. Il est soumis au respect d’un certain seuil de chiffre d’affaires.

Sociétés

  1. SARL : il s’agit de la société à responsabilité limitée. Elle permet aux associés de limiter leurs responsabilités au montant de leurs apports. Elle doit être constituée par au moins 2 associés qui peuvent être des personnes physiques ou morales. Le capital social est obligatoire, mais aucun minimum n’est fixé par la loi.
  2. SAS : elle se caractérise par sa liberté de fonctionnement. En effet, les statuts de SAS sont très souples par nature, car non strictement régis par la loi. Une SAS est dirigée par un président qui engage sa responsabilité civile et pénale dans le cadre de l’exercice de ses fonctions.

Se poser les bonnes questions pour choisir le statut de son débit de boissons

 

Quel est le montant de l’investissement ?

Si vous avez à investir, il vaut mieux éviter le régime de microentreprises. Car, vous ne pourrez pas amortir vos investissements ni comptabiliser vos charges. Dans ce cas, les statuts d’entreprise individuelle ou de société sont plus appropriés.

 

Quel niveau de risque est-ce que j’accepte ? 

Si vous ne souhaitez pas prendre de risque sur votre patrimoine personnel, la société sera plus appropriée. Ainsi, à moins de démontrer une faute du dirigeant, la responsabilité est limitée aux apports.

 

Ai-je besoin des revenus tous les mois ? 

J’ai déjà une source de revenus. Créer une SAS peut être une très bonne option. Assimilé salarié, vous pouvez faire le choix de vous verser un salaire ou pas. Dans ce cas, vous toucherez simplement les dividendes en N+1. Et vous ne paierez que la flat taux, à savoir 30% des dividendes.

En revanche, si vous avez besoin de revenus tous les mois, privilégiez d’autres statuts. Dans ce cas, une EIRL ou une SARL peut être plus appropriée.

 

Est-ce que je porte le projet seul ou pas ?

Aujourd’hui, des sociétés unipersonnelles pouvaient être créées. C’est une excellente option pour entreprendre seul, tout en limitant notre responsabilité. 

En revanche, si je souhaite mener un projet avec des associés, le choix de la société est incontournable. Mais le choix de l’associé est également essentiel. 

Est-ce que je souhaite de la souplesse dans mes statuts ?

La SAS a eu la côte et continue de l’avoir pour sa simplicité. Les statuts sont beaucoup plus flexibles que ceux d’une SARL.

Tableau comparatif des statuts de votre débit de boissons

Meilleur statut pour un restaurant par Aventum Mon Permis d'exploitation

En conclusion

Le choix du statut dépend de vos objectifs. N’hésitez pas à solliciter votre expert-comptable ou un avocat d’affaires pour vos aider.